En vrac et contre tous

Puant

Maudit câlice!
Comment j’ai pu faire pour me tromper ? Et deux fois plutôt qu’une!
J’avais pourtant pris la peine de regarder avant de les prendre sur les tablettes : "Glacier" et "Fraîcheur active"... Misère… Ça fait presque 40 ans que je ne porte que l’odeur "originale" (je ne lui connais pas d’autres noms)...

Non seulement ça ! Je me suis aussi trompé en achetant de l’assouplissant à textile en pensant que c’était du savon à linge (détergent?)!!! ! Violette-lavande-agrume… méchant mélange…

Bon, je vais acheter du détergent dès que je passe par un magasin, mais je ne vais quand même pas jeter mes deux désodorisants !

J’en aurai pour deux ou trois mois à puer le féminoïde… ça me servira de leçon.

À part de m’auto-dégoûter à sentir le "glacier" (j’ai même pas osé humer la "fraîcheur active" encore), ça a été une super journée.
Heure avancée oblige, j’étais déjà réveillé à 5h30 du mat. Physiothérapie à 7h30, boulot à 8h30… mais retour à la maison plus tôt qu’à la normale pour cause de tempête de neige !

Ma patronne (que je vois si rarement) a tenu à me rencontrer pour me proposer de nouvelles tâches, pas tout à fait une promotion, certainement pas une démotion… un pas de côté si on veut… Selon elle, et tous les collègues que j’ai consultés (ils n’ont rien à gagner à me mentir, ni à ce qu’un incapable prenne ces tâches, donc je ne peux que les croire), je suis de loin la personne la plus apte à combler ces fonctions… Elle me veut tellement dans cette position (il s’agit d’une demi-fonction en réalité) qu’elle me laisse poursuivre les tâches qui me tiennent le plus à coeur et abandonner celles (les rares) qui me font vraiment chier. Difficile de refuser, mais j’ai quand même demandé jusqu’à jeudi pour y penser. Je pense bien que je vais accepter car ces nouvelles responsabilités me permettront de comprendre notre système en profondeur et me donneront un "statut" plus officiel et stratégique dans la boîte, je serai un genre de "gardien des sceaux" si on veut, tout en gardant tout ce que j’aime tellement faire, je n’arrive pas à trouver un mauvais angle à sa proposition.
J’y pense tout à coup : j’ai même pas demandé si ça venait avec un ajustement de salaire…

À l’instant même où je passais la porte de chez moi, message de Ji (ça faisait un bail) pour m’annoncer que, si tout va bien, elle sera dans mon coin de pays bientôt et pour quelques jours en plus ! Si ça se concrétise, je prends congé et me transforme en valet-chauffeur-homme à tout faire-garde du corps...
Si Ji n’a jamais eu d’homme à ses pieds, c’est sur le point de changer.
Ji c’est la douceur, le calme, la classe, la féminité, la culture, l’humour, la finesse d’esprit, la beauté et la jeunesse (mais pas trop) savamment dosés et mixés.
Bon, il y a encore loin de sa croupe à mes lèvres, mais l’homme vit d’espoir et j’en suis un.

Sinon y’a Zo qui m’a laissé entendre qu’elle a une fréquentation… Jolie façon d’éviter de dire fuck-friend, mort de rire.
Pas son premier, probablement pas son dernier, à moins qu’elle ne finisse par céder à mes avances, évidemment.

Zo-Ji sont aux antipodes, pourtant elles sont toutes deux absolument et totalement FEMMES.
Si j’avais à choisir un jour, Zo l’emporterait sans l’ombre d’une hésitation. Aucune ne lui arrive à la cheville.
Ce jour n’arrivera pas, je divague.

En soirée, la télé par satellite faisant défaut, je me connecte sur le site de BELL et choisis l’option "clavardage" pour discuter avec le soutien technique. Ce n’est pas ma première fois, je sais très bien que toute l’équipe technique de ce joyau canadien est basée au Maroc (vive le cheap labor), mais j’ai joué l’ignorant et ai posé des questions personnelles au beau milieu des questions techniques. Du grand flirt, mais tout en sous-entendus, sans jamais tomber dans le lourd et l’évident. Je me suis rapidement fait inviter à visiter le Maroc, visite guidée et privée svp ! Ce n’est qu’après lui avoir donné, comme demandé, mon adresse de courriel personnel et mon numéro de cellulaire pour qu’on se rejoigne sur Viber ou Whatsapp que je me suis aperçu que Youness est un prénom d’homme au Maroc!!!! ! Le mec devait se marrer grave derrière son écran, j’étais seulement le premier imbécile à prendre son prénom pour un prénom de femme !

Vraiment, si le ridicule tuait je serais mort il y a longtemps… hihihihohohahaha

Le plus drôle dans tout ça, c’est que pendant que le mec tentait de redémarrer ma connexion en se marrant du crétin qui le draguait en le prenant pour une femme, j’ai pris un balai, j’ai passé mon bras par la porte arrière et j’ai secoué la soucoupe en la frappant du balai pour la débarrasser du surplus de neige accumulée dessus. La télévision s’est mise à fonctionner immédiatement ! Mort de rire. Je suis tellement nul que je n’y avais pas pensé avant ! Ça m’apprendra à prendre les Youness pour de jolies Maghrébines…

La tempête de neige tant annoncée (paraît qu’elle est encore pire aux States), la dernière de l’année j’espère, fait rage depuis environ 14h00 cet après-midi (ils nous ont laissé quitter le bureau à 15h00 tellement c’était pas beau dehors) et elle ne s’est toujours pas calmée. Le vent aidant bien sûr, la neige accumulée monte à mi-hauteur de la porte qui donne sur mon balcon arrière. Ça m’étonnerait pas qu’au matin la porte entière soit ainsi bloquée. M’en fous, je ne travaille pas demain de toute façon. Il est encore tôt pour connaître le bilan puisqu’il est censé continuer de neiger toute la nuit, mais j’ai bien l’impression que nous aurons reçu plus de 25cm.

Je devrais entamer le petit à-côté que j’ai accepté, mais quelle occasion pour aller prendre quelques clichés !